Henriette et le conseil de famille

Dans la lignée Artault, du village d’Orches (86), dont j’ai déjà un peu parlé à propos de « Françoise, fille naturelle », j’ai poursuivi mes recherches et je suis tombée sur le mariage de ses beaux-parents, c’est-à-dire Charles Pierre ARTAULT (Sosa 116) et Henriette Fleurance ENNEBAULT (Sosa 117). L’orthographe de ce dernier patronyme varie beaucoup selon les époques et les registres, j’ai trouvé ANNEBAULT, ENDEBAULT et quelques autres.

Ce mariage, sans avoir rien d’extraordinaire, a été assez inhabituel, c’est en tout cas le premier que je trouve qui occupe plusieurs pages de registre !

Les deux tourtereaux étaient mineurs, Charles avait 19 ans et Henriette en avait 20, mais surtout, Henriette n’avait plus ni parents ni grands-parents et il a fallu réunir un conseil de famille pour que son tuteur donne son consentement.

Charles a donc 19 ans, il est « garçon sabotier » et le « fils mineur et légitime » de Charles ARTAULT (Sosa 232), lui-même sabotier, et de Marie Jeanne JUMEAUX (Sosa 233), tous deux domiciliés à Orches, dans le bourg.

Henriette, elle, est la fille mineure de Pierre ANDEBAULT (Sosa 234), décédé le 23 août 1807, à Orches, à l’âge de 52 ans, et de Louise GODET (Sosa 235), décédée le 20 septembre 1804, également à Orches. Louise est décédée avant Pierre, qui s’est ensuite remarié, en 1805, avec Vincente Thibault, âgée de 32 ans.

Le mariage de Charles et d’Henriette a été célébré le 4 mai 1815, à Orches, et je note qu’un des témoins est Charles Artault, « oncle à la mode de Bretagne » de l’époux. Si, comme pour moi, ce degré de parenté n’est pas très clair, voici ce qu’en dit Wikipédia : « Un oncle à la mode de Bretagne est le cousin germain du père ou de la mère. »

Du fait de la situation particulière d’Henriette, quelques jours avant le mariage prévu, Joseph Thomas, juge de paix du canton de Lencloître, assisté de son « greffier ordinaire » André Gadreau, a convoqué une « assemblée de famille » pour décider du sort de son sort.

Parmi les personnes convoquées : Charles Artault, sabotier, âgé de 19 ans. C’est le futur époux, mais il y a vraisemblablement un lien de parenté que je dois trouver, sinon, je ne vois pas vraiment la raison de sa présence à ce conseil de famille, sinon pour prouver qu’il « convient » !

0116-0117-MentionMarginale-MariageCharlesARTAULT-HenrietteENNEBAULT-1815-Orches

En plus de Vincent Ennebault, cultivateur, qui est le grand-oncle d’Henriette et son tuteur, je trouve aussi Pierre Ennebault, « frère germain de la mineure », cultivateur demeurant à Saint-Christophe, puis François Barré, cultivateur demeurant à Sérigny, « oncle paternel de la dite mineure du (illisible) de Marie Ennebault sa femme », Charles Menanteau, « oncle breton de la mineure », Jean Godet, « aussi oncle maternel de la dite mineure », Pierre Godet, cousin germain de la mineure, Vincent Tibault, « oncle breton de la mineure à cause de sa femme Henriette Simonneau ». Il me reste donc pas mal de fils généalogiques à dénouer pour avoir une image claire de cette famille.

Ensuite, il est déclaré que « les dénommés […] ont été unanimement d’avis de consentir au mariage entre la dite mineure Henriette Ennebault et le dit Charles Artault ; qu’ils connaissent chacun, en particulier le dit Charles Artault pour un garçon d’une bonne conduite et de mœurs réguliers, que par conséquent l’union projetée ne peut être mieux assortie entre les deux futurs […] ». Pour finir, chacun des dénommés consent au mariage et autorise le tuteur à y consentir également.

0116-0117-DebutActeConseilFamille

Ils se marièrent et eurent, à ma connaissance, 4 enfants : l’aîné, Charles Pierre, mon ancêtre direct, puis François, né le 23 octobre 1818 et décédé deux mois après « des suites de convulsions », Henriette Eugénie, née le 3 mars 1821 et décédée le 26 juillet 1824, et enfin François, né le 1er mars 1824 et décédé le 28 mai 1826.

Charles Pierre, quant à lui, est décédé en 1825. Henriette a donc perdu trois enfants et un mari en l’espace de quelques années. Ce qui avait commencé, j’imagine, comme une belle histoire d’amour se termine bien tristement…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s