Fatal coup de fusil

C’est la première fois que je découvre une mort violente dans ma généalogie, dans la branche de ma grand-mère paternelle.

En effet, en essayant d’approfondir l’histoire de cette Marie née de « père inconnu » et que je pensais être la fille de Marguerite CHAMPIGNY (sosa 169), je cherche tous les membres de la famille plus ou moins proche. Honnêtement, je ne suis pas sûre de découvrir la vérité un jour tant les registres sont peu bavards.

Néanmoins, j’ai pu remonter jusqu’à son arrière-grand-père, Mathurin CHAMPIGNY (sosa 1352). Je n’ai trouvé que son acte de décès, mais je n’ai pas été déçue. Le pauvre Mathurin, âgé d’environ 35 ans, originaire de Posay-le-Vieil (1) se trouvait à Crémille (2) le dimanche 31 mai 1682, jour où il a reçu un « fatal coup de fuzil ». Il est décédé le lendemain et a été inhumé le mardi 2 juin « muni des sacrements », comme il se doit.

L’acte de décès précise que « sa femme » était présente. Monsieur le curé, « sa femme » a un nom, elle s’appelait Marie TORTICIER, c’est ma sosa 1353. Je n’ai rien trouvé encore sur elle, je ne sais pas si elle était originaire de Crémille, de Posay-le-Vieil ou d’une autre paroisse.

À ma connaissance, Mathurin et elle étaient parents de trois enfants : Marie, née le 22 mai 1677, François, né le 28 mars 1679, et Jean, mon sosa 676, né le 9 novembre 1681, tous les trois à Posay-le-Vieil.

Accident ou meurtre ? Je doute d’en savoir plus parce que les archives de la sénéchaussée de Châtellerault qui se trouvent aux Archives départementales de la Vienne ne sont pas communicables en raison de leur mauvais état. Quel dommage !

Pour essayer de trouver leurs dates de naissance, leur mariage, un éventuel remariage de Marie TORTICIER, j’ai parcouru pas mal de registres, de ceux qui ont des pages tachées d’encre ou qui ont été mouillées, de ceux qui passent directement de 1677 à 1683, ou encore qui ne mentionnent qu’un nom, sans autre information, que les nombreuses homonymies empêchent d’attribuer avec suffisamment de certitude à un aïeul.

  • (1) ancienne paroisse réunie à La Roche-Posay en 1806
  • (2) ancienne paroisse réunie à Pleumartin en 1790
L’acte de décès de Mathurin CHAMPIGNY

Une réflexion sur “Fatal coup de fusil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s