De Drault à Drouault, sur les traces de Louise (1er épisode)

Dans un précédent article (ici), j’avais mentionné Louise DRAULT (Sosa 17), l’épouse de Louis DEGENNE, et précisé qu’elle m’avait donné du fil à retordre. Pendant très longtemps, je n’ai rien su d’elle si ce n’est son nom, et c’était très frustrant…

Comme point de départ, je n’avais que l’acte de décès de Louis Degenne. Par chance, j’avais conservé l’acte de mariage de leur fille Cidonie Célestine, qui m’apprenait qu’elle était la « fille majeure et légitime de feu Louis Degenne (…) et de Louise Drault, sans profession, âgée de soixante ans, (…) demeurant à Saint-Pierre-de-Maillé ». L’acte contient une autre précision : « La contractante nous ayant affirmé par serment avec des témoins que c’est par erreur si dans son acte de naissance son nom patronymique a été écrit Dejeune au lieu de Degenne et si dans l’acte de décès de son père, sa mère a été prénommée Philomène au lieu de Louise ».

Et puis en fin d’année dernière, quand j’ai décidé de me remettre à cet arbre et de reprendre mes recherches, je me suis abonnée à Généanet. Et là, en entrant les deux noms du couple, bingo ! Tout y était, un formidable travail réalisé par d’autres généalogistes qui méritent toute ma reconnaissance. Grâce aux recherches faites par d’autres, j’ai pu en quelques clics débloquer cette lignée Drault, dont voici la première partie.

Louise DRAULT est née le 19 mai 1838 à Coussay-les-Bois. Elle a épousé Louis DEGENNE le 24 octobre 1965. Il me manque encore sa date de décès que je peux situer après 1900 (mariage de sa fille) et son lieu de décès : j’ai déjà éliminé Coussay-les-Bois, Châtellerault, Chénevelles (commune d’origine de son gendre) et Saint-Pierre-de-Maillé. Affaire à suivre…

coussais-les-bois-lieu-naissance-du-cardinal

Elle est la fille de Théophile DRAULT (Sosa 34), « cultivateur laboureur », et de Marie Anne PRIMAULT (Sosa 35), tous deux de Coussay-les-Bois. Théophile y est né le 25 avril 1802. Il a épousé, le 18 octobre 1825, en premières noces, Anne Durand, décédée en 1827. Je n’ai pas connaissance d’enfants issus de cette première union. En deuxièmes noces, Théophile a donc épousé Anne Marie qui a donné naissance à 13 enfants ! Malheureusement, la mortalité infantile a fait des ravages et au moins cinq de ces enfants sont décédés avant l’âge de 5 ans.

Les causes des décès figurent rarement sur les registres paroissiaux ou d’état civil, et une fois de plus, je le regrette. Anne-Marie est décédée le 5 octobre 1875 et Théophile n’a pas attendu plus de dix jours avant de la rejoindre, le 15 octobre de la même année. Inutile de tourner la page du registre pour trouver leurs actes de décès, ils sont sur la même. Quelle frustration de ne pas savoir ce qui s’est passé…

La génération précédente, ce sont Louis DRAULT (Sosa 68), « propriétaire, laboureur, cultivateur », et Marie GUILLOTIN (Sosa 69) dont j’espère qu’elle n’avait pas de lien de parenté avec l’inventeur de la guillotine…

Louis est né le 23 mars 1772 à Coussay-les-Bois. Marie est née le 23 août 1770, également à Coussay. Ils se sont mariés le 5 février 1793, toujours à Coussay, et ont eu au moins 3 enfants : Louis, Théophile et Joseph. Marie Guillotin est décédée le 10 septembre 1807 (deux après la naissance du petit Joseph) et Louis s’est remarié l’année suivante, le 9 février 1808, avec Marie Fontaine. Je ne pense pas qu’ils aient eu des enfants.

Le premier épisode s’arrête ici. La suite sera publiée demain.

coussay-les-bois-avenue-de-la-roche-posay-a

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s